13 juin 1944 : mort d’Andrew Charles MYNARSKI

Le samedi 13 juin 2020, le Souvenir Français, devait rendre hommage à l’aviateur canadien dont l’avion est tombé 76 ans plus tôt, jour pour jour.

Avec le COVID 19, et les mesures sanitaires qui l’accompagnent, cette cérémonie officielle a dû être annulée.

La commune de Gaudiempré a tenu à honorer la mémoire de A. C. MYNARSKI, en déposant un bouquet aux couleurs du drapeau canadien au pied de la stèle, route de Saint Amand.

13 juin 2020

COMMENT ON DEVIENT UN HÉROS :

UN HOMME SIMPLE :

Andrew Charles Mynarski, fils d’immigrants polonais, est né à Winnipeg le 14 octobre 1916, dans une famille de six enfants. Il n’a que 16 ans lorsque son père meurt. Le jeune homme se voit alors obligé d’abandonner l’école pour aider à subvenir aux besoins de sa famille. Il devient tailleur de cuir jusqu’en novembre 1941, date à laquelle il s’enrôle dans l’Aviation Royale du Canada (ARC) pour rejoindre les forces alliées dans leur combat contre Hitler.

Selon son ami Pat Brophy, Mynarski était « un type tranquille, trapu et au sourire d’enfant ». Brophy, l’officier, et Mynarski, le sous-officier, devinrent vite amis. Après des missions de vol ou des sorties en ville, les deux hommes observaient un rituel : Brophy disait : « Au revoir, l’Irlandais », et Mynarski le saluait en répliquant « Bonsoir, mon Commandant! ». Alors que les deux amis étaient assis sur la pelouse près de leur bombardier attendant le moment du décollage pour la France, Mynarski trouva un trèfle à quatre feuilles et dit : « Tiens, Pat. Prends-le. » Ce geste s’avéra prophétique.

QUAND L’AMITIÉ MÈNE À L’HÉROÏSME

À minuit le 13 juin 1944, survolant Cambrai, en France, le Lancaster est touché par un tir allemand, ce qui provoque l’incendie de l’avion. Les deux moteurs du port étant en flammes, le lieutenant d’aviation Art de Breyne ordonne à son équipage de se libérer. Juste avant de sauter, Mynarski regarde en arrière et voit son ami Pat Brophy, coincé dans sa tourelle à l’arrière du bombardier. Se frayant un chemin à travers les flammes et le métal, il est déterminé à libérer Brophy. D’abord, il essaie avec une hache d’incendie, sans succès. Il utilise alors ses poings, ignorant les flammes qui ont envahi son parachute et la moitié inférieure de sa combinaison de vol. Brophy crie, exigeant que Mynarski l’abandonne. Finalement, Mynarski écoute les ordres de son ami et se dirige vers la sortie arrière. Avant de sauter, il se tient au garde-à-vous et salue en disant : «Bonsoir, mon Commandant », puis il saute de l’avion.

Des badauds français ont rapporté avoir vu une silhouette flamboyante tomber dans le ciel, attachée à un parachute de feu. Mynarski a vécu pendant une courte période après avoir heurté le sol, mais a rapidement succombé à ses brûlures.

Miraculeusement, Pat Brophy a survécu à l’accident, dont il est sorti indemne. Plus tard, il écrira à la mère de Mynarski :

« Je croirai toujours qu’une providence divine intervint pour me sauver à cause de ce dont j’avais été témoin, pour que le monde puisse aussi connaître un homme valeureux qui se sacrifia pour sauver un ami. »

Août 1973 : il y avait du monde à Gaudiempré, dans le pré où l’avion est tombé !
On reconnait en partant de la droite : Jean-Pierre DEFONTAINE, Jean-Paul DELEVOYE, Ernest AUCHART, Albert RIVAUX, la délégation canadienne…
Le « Maître de cérémonie » avec le micro est André COILLIOT.
Les membres de l’équipage avec la sœur d’A. C. MYNARSKI, derrière la plaque commémorative relatant les faits.
(Merci à Albert DINGREVILLE pour ces deux photos)

Vingt-neuf ans plus tard, les membres de l’équipage étaient venus du Canada, avec une des sœurs d’Andrew Charles MYNARSKI, pour dévoiler la plaque destinée à être fixée au mur de l’église. La dame porte la Victoria Cross de son frère.

C’est en 1981 qu’une stèle fut érigée route de Saint Amand, en face du pré où l’événement s’est produit.

Pour en savoir plus : http://gaudiempre.fr/lacommune/histoire-et-patrimoine/andrew-charles-mynarski-un-heros-canadien/

Continue reading...

Le 11 novembre 2019

11 novembre 2019

Cette année encore, la cérémonie du 11 novembre s’est déroulée sous la pluie. Les personnes présentes ont pu entendre le message de la secrétaire d’Etat  auprès de la ministre des Armées, message à la fin duquel ont été cités les soldats français morts pour la France en opérations extérieures en 2019 :

Message national 11 novembre 2019

Pendant la lecture du message national.

Participation de l’Harmonie de Pas en Artois.

Petit concert dans la salle polyvalente.

Pendant le vin d’honneur.

Continue reading...

L’exposition du 14 juillet 2019

Cette exposition est regroupée dans un classeur visible à la mairie aux heures de permanence. Ce classeur contient des documents et des photos sur :

  • l’arbre de la Liberté
  • l’école publique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour découvrir le sommaire, tapez sur le lien suivant :

Sommaire EXPOSITION DU 14 JUILLET 2019

Dans ce classeur, vous pourrez aussi consulter un document de 6 pages sur le thème : « Gaudiempré SOUVENIRS DE 1802 A NOS JOURS ».

Ce document avait été réalisé par le Club des Jeunes de l’époque (1990), avec la participation de Denis Lamarre, Conseiller Municipal de Gaudiempré à ce moment-là.

Continue reading...

Hommage aux soldats MORTS POUR LA FRANCE 10 et 11 novembre 2018

14 novembre 2018

Samedi 10 novembre 2018

C’est à 17h15 que commençait la Grande Veillée dans le pays.

Gaudiempré était au rendez-vous. Dans la nuit du 10 au 11 novembre 2018, associés au grand élan citoyen, des Gaudiemprois ont amené la lumière de leur recueillement à ceux qui n’ont pas vu le jour se lever.

Après un hommage rendu aux MORTS POUR LA FRANCE dont les noms sont inscrits dans la pierre, des lanternes furent allumées devant le monument aux Morts. Un cortège se forma ensuite pour aller déposer des bougies sur les tombes des soldats enterrés dans le cimetière.

Dimanche 11 novembre 2018

Une cérémonie émouvante s’est déroulée devant le monument aux Morts (voir article de presse).

L’Harmonie de Pas en Artois a continué sa prestation dans la salle polyvalente.

Après le vin d’honneur, tout le monde a pu visiter l’exposition préparée pour l’occasion. Les photos d’époque, ainsi que les panneaux avec les documents de famille ont eu un vif succès auprès des visiteurs qui se sont succédé jusqu’en fin d’après-midi.

L’Harmonie de Pas en Artois

Documents exposés

Date et lieu de décès des soldats de la Guerre 1914-1918

 

 

 

Documents de familles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Documents de famille (suite)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des espaces pour les plus jeunes étaient présents dans la salle :

Continue reading...

L’arbre de la Liberté

12 juillet 2018

En 1989, à l’occasion du bicentenaire de la Révolution Française (1789-1989), « l’Arbre de la Liberté » a été planté dans chaque commune.

Il est devenu au cours du XIXe siècle un des symboles de la République française avec la Marianne ou la semeuse. Il figure depuis 1999 sur les pièces françaises d’un euro et de deux euros.

En 1989, les fêtes de fin d’année scolaire ont eu pour thème le bicentenaire de la Révolution Française. Bonnets phrygiens, tissus rayés bleu, blanc, rouge ont été portés par bon nombre d’écoliers.

La Carmagnole et la Marseillaise ont été chantées et dansées aussi !

A Gaudiempré, l’arbre de la Liberté a été planté en face de la Mairie, rue de Saint Amand. C’est un bel érable argenté.

Plantation de l’arbre de la Liberté par les deux adjoints : Francis Desbureaux et Luc Delaporte, sous l’œil vigilant du Maire, Siméon Menuge.

 

Les petits révolutionnaires chantent devant l’arbre fraîchement planté.

 

Juillet 2018 : l’arbre a bien changé en 29 ans !

 

« C’est un beau, un vrai symbole pour la Liberté qu’un arbre ! La Liberté a ses racines dans le cœur du peuple comme l’arbre dans le cœur de la terre ; comme l’arbre, elle élève et déploie ses rameaux dans le ciel ; comme l’arbre elle grandit sans cesse et couvre des générations de son ombre ».

Victor Hugo, Discours lors de la plantation d’un arbre de la liberté sur la place des Vosges, le 2 mars 1848.

Continue reading...

L’arbre de la PAIX

En 1995, toutes les communes de France ont été invitées à planter « L’Arbre de la Paix », pour commémorer le 50e anniversaire de l’Armistice du 8 mai 1945.

Gaudiempré n’a pas failli à la règle, comme le montrent les photos prises par Denis LAMARRE à l’époque :

Siméon MENUGE, Maire, invite deux jeunes du village à planter « L’Arbre de la Paix ».

Mission accomplie par Yann DELAPORTE et Christophe DEPREZ.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, L’Arbre de la Paix, un bel hêtre pourpre, est toujours visible sur le terrain communal, derrière la salle polyvalente :

Mai 2018 : petit arbre est devenu GRAND !

 

« Chaque arbre est le symbole vivant de la paix et de l’espoir. Avec ses racines profondément ancrées dans la terre et ses branches qui s’élancent vers le ciel, il nous dit que pour aspirer à aller toujours plus haut, nous aussi nous devons être bien enracinés au sol car, aussi haut que nous nous élancions, c’est toujours de nos racines que nous puisons notre force. »

Wangari Maathai (1940-2004) biologiste « Celle qui plante les arbres » : première femme africaine à recevoir le prix Nobel de la Paix pour sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix.

 

 

 

 

Continue reading...

Gilbert ELLIOTT (1925-2006), notre peintre amateur

Gilbert est né le 11 décembre 1925 à Gaudiempré au 1 rue de Saint Amand.

Ses parents : Irène Blondel, originaire du village, et Charles Elliott, son époux, un anglais blessé lors de la 1ère guerre mondiale, jardinier au cimetière anglais de Saternault.

Gilbert a quitté le village quand il a épousé Gisèle Descamps le 19 avril 1949, à Hénin Liétard (ancien nom d’Hénin Beaumont).

Gilbert et Gisèle le 19 avril 1949

Avec Gisèle, il a eu trois enfants : Patricia, Marc et Eric.

D’abord dessinateur aux Ponts et Chaussées à Arras, il a ensuite travaillé aux Houillères du Bassin Nord-Pas de Calais, en tant que géomètre.

Très minutieux, il avait hérité de son père sa passion pour le jardinage. Il aimait particulièrement les roses.

Il avait aussi un don certain pour le dessin et la peinture. Il a laissé quelques toiles réalisées dans ses jeunes années, notamment le « Portrait du Christ en croix » qu’il a offert à l’église de Gaudiempré : http://gaudiempre.fr/lacommune/histoire-et-patrimoine/leglise/

Il est décédé le 3 février 2006, suivi une semaine plus tard par sa femme Gisèle. Ils reposent tous les deux dans le cimetière d’Hénin Beaumont.

Merci à son fils Eric et à sa nièce Nicole pour les documents qui illustrent cet article (photos de Gilbert et de quelques-uns de ses tableaux).

Des tableaux de Gilbert ELLIOTT :

Paysage : La maison près du pont. Huile sur toile H : 46 cm ; L : 61 cm

 

Portrait : La fille aux rubans bleus. Huile sur toile : H : 46 cm ; L : 38 cm

 

Nature morte : Le bouquet d’anémones. Huile sur toile : H : 38 cm ; L : 46 cm

 

Continue reading...

Et à Gaudiempré coule le Beaucamp

Le Beaucamp est un petit ruisseau qui prend sa source à Gaudiempré, en bout de territoire, vers Hénu. Souvent, il commence à couler au début du printemps, jusqu’au mois de juin.

Il se jette dans la Kilienne à Pas en Artois, la Kilienne étant un affluent, en rive droite, de l’Authie. Gaudiempré compte parmi les 156 communes, du Pas de Calais et de la Somme, qui font partie du bassin versant de l’Authie.

Le Beaucamp, le 25 mars 2018.

L’Authie est le fleuve de notre région qui prend sa source à Coigneux à 98 m d’altitude et se jette dans la Manche entre Berck et Fort-Mahon après un parcours de 95 Km.

Pour aborder les grandes thématiques de l’eau, et spécialement avec l’Authie, vous pouvez visionner deux films :

  • Un film de 10 mn 57 s pour le grand public et les scolaires, dans lequel vous retrouverez les inondations de Pas en Artois du 7 juin 2016 (à 7:54).

https://www.youtube.com/watch?v=7ktEZSxW7RE

  • Un film de 14 mn 20 s pour les aménageurs du territoire (élus, gestionnaires, agriculteurs…) qui veulent approfondir la question. Ce film explique notamment ce qu’est un S.A.G.E. (Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux).

http://www.youtube.com/watch?v=bMmsav7NPaQ

Pour en savoir plus :

http://www.eptb-authie.fr/public/?code=le-territoire-du-sage

 

 

 

 

Continue reading...